Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

ADSF - Agir pour le Développement de la Santé des Femmes

ADSF - Agir pour le Développement de la Santé des Femmes
Description

Créée en décembre 2001, à l’initiative du Dr Bernard Guillon et 12 membres fondateurs, l’ADSF a voulu répondre à un désintérêt pour la santé de genre et à un déficit d’acteurs dans le champ spécifique de la santé des femmes dans l’action humanitaire et social.

Le principe de l’ADSF est alors posé : LA SANTÉ DES FEMMES COMME UN ÉTAT DE BIEN-ÊTRE SOCIAL, PHYSIQUE ET MENTAL, telle qu’elle est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Depuis, l’ADSF intervient en France, en Europe de l’Est, au Maghreb, en Afrique, au Proche-Orient et en Asie.

Un objectif : L'ACCES AUX SOINS POUR LES FEMMES EN SITUATION DE PRECARITE

Des principes forts : L’EMPATHIE ET LA COLLABORATION

Actions menées

L’ADSF, sur la base du volontariat, des professionnels médicaux, sociaux ou de toute profession s'implique pour la réalisation de nombreux projets :

• Consultations de médecine générale et de gynécologie à destination des femmes en grande précarité,

• Information et sensibilisation aux femmes sur leur Corps, la gestion de leur sexualité et de leur Santé,

• Equipes mobiles médico-sociales de Santé des Femmes pour prendre soin de toutes les femmes dont la féminité est malmenée,

• Etudes et rapports sur l’accès aux soins des femmes en grande précarité,

• Actions de sensibilisation sur les conséquences de la précarité et la violence sur la santé des femmes,

• Formation de personnel de santé pour l’amélioration de la qualité des soins en obstétrique et néonatalogie, l'accueil et la prise en charge de femmes en situation d'exclusion,

• Programme d'aide en équipements médicaux et de formation de personnels de maternité ou d'hôpitaux.

• Accompagnement de projets de développement de structures de santé  

Rejoignez nos équipes de bénévoles et soutenez nos actions pour Agir pour les Femmes et leur santé.

Toute l'équipe de l'ADSF vous remercie d'agir pour les Femmes en détresse sociale et leur Santé.  

Nota : nous dispensons des soins gratuitement, aussi vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu correspondant à 75% de votre don, avec un plafond de 530€. Au-delà, et dans la limite  de 20% de vos revenus imposables, la déduction est encore de 66%.

Si vous dépassez cette limite, l’excédent vous donnera droit à une réduction d’impôt sur les cinq années suivantes.

 

Quand vous donnez 150 euros, pour accompagner 8 femmes dans la précarité (soins, dépistage, distribution de produits), cela vous coûte 37,50 euros après impôt.

18 Rue Bernard Dimey, 75018 Paris-18E-Arrondissement, France